Digital

Etats des lieux et tendances de la FoodTech en France

DigitalFoodLab, agence conseil spécialisée dans le secteur FoodTech, a publié les résultats d’une étude confirmant la montée en puissance de ce secteur en France. Il ressort que le nombre de créations de start-ups a été multiplié par 3 entre 2014 et 2016 ; on en compte 472 en 2017. Retour sur un état des lieux & perspectives d’avenir du secteur de la FoodTech en France.

3 domaines principaux émergent de la FoodTech

En France, 3 domaines représentent à eux seuls près de 90% des investissements dans le secteur : 
  • AgTech (agriculture du futur),
  • FoodService (startups qui réinventent la restauration)
  • Retail & Delivery (startups répondant aux défis du e-commerce alimentaire). 
  • Pour aller plus loin, 40% des investissements se font dans les services de livraison de repas ou des courses, qui dominent de loin l’écosystème. Dans une course à l’investissement, des Deliveroo, Foodora & consorts, nous avons vu des Take Eat Easy & Tok Tok Tok, pourtant parmi les premiers sur le marché, s’éteindre. 

foodtech


Des investissements contrastés

Le secteur de la FoodTech représente uniquement 1,13 % des investissements dans la FoodTech sur la période 2014-2016, avec 66% des levées de fonds & plus de 60% des startups localisées en Île-de-France. Données contrastées en sachant que la France représente 3% du PIB mondial et qu’elle est le 6ème exportateur mondial de produits agricoles et agro-alimentaires avec 4,7% des exportations mondiales. Cependant, l’étude proposée par DigitalFoodLab conclue avec une croissance continue de ces investissements dans les années à venir, ce qui permettrait à la France de s’imposer plus largement au niveau international dans ce domaine.


Des tendances se distinguent à court et long terme

Forte de cette analyse, l’étude va même jusqu’à dégager certaines tendances. A court terme, le développement des offres toujours plus personnalisées (en livraison ou restaurant) et l’utilisation de la data (comme vous le propose Billee) seront des tendances fortes. A long terme, l’étude suggère la mise en avant d’aliments du futur ainsi qu’une transparence accrue et un rapprochement entre la production et le consommateur. Pour d’autres outils et analyses des tendances dans le secteur de la restauration, consultez nos articles !

Pour voir l’étude complète, téléchargez-la ici ou regardez cette conférence ! 

Author


Avatar